Mis à jour le 15/01/2015

Transpiration excessive

Finissez en avec la transpiration excessive des aisselles

Traitement par injection de toxine botulique (Botox)

L’injection de toxine botulique dans les zones de transpiration excessive bloque la stimulation des glandes sudorales par le système nerveux.

Des micro-injections peu douloureuses sont faites dans chaque aisselle. On obtient une réponse très satisfaisante chez 90 % des patients traités. Une seule séance est suffisante. L’efficacité persiste pendant environ 8 mois.

 

Traitement par radiofréquence à aiguilles

La Radiofréquence à Microaiguilles, méthode non médicamenteuse et écologique est également propose en alternative au botox. Les glandes sudorales et leurs canaux sont directement détruits par vaporisation. Cette méthode peu invasive se pratique en 3 séances séparées d’un mois. Comme pour la toxine botulique, ce traitement n’est pas définitif et doit être renouvelé chaque année

×